image site internet mairie de Fourmies
Devenez acteur de votre sûreté ! 
Ce dispositif consiste à sensibiliser les habitants en les associant à la protection de leur propre environnement.
imageFourmies

Flash Info

Flash infoimageFourmies

Il n'y aura pas de permanence de Monsieur le Maire cette semaine (47).

La Mairie de Fourmies a été interpelé par une personne ayant été sollicité par une jeune femme demandant des signatures pour l’ouverture d’une maison pour sourds et muets avec écrit en gros ‘Demande de signatures’, ainsi que le logo de Fourmies. Cette personne demande par la suite de l’argent. Veuillez ne pas répondre à cette personne et prévenir immédiatement la Gendarmerie.

Face Thiérache qui assure les permanences du Guichet Unique énergétique le mardi et jeudi de 9h à 12h ne pourra exceptionnellement pas l’assurer le mardi 21/11.

L’Hôtel de ville fermera ses portes exceptionnellement au public le vendredi 01 décembre 2017 à 12h00 en raison de la mise en place du feu d’artifice du Village de Noël.

La ville met en vente 17 terrains à bâtir situés à proximité de la rue de Plaine à Joncs à 35€/m². Pour tout renseignement, contactez le service Urbanisme au 03.27.59.69.73 ou 03.27.59.69.55, cliquez ici pour plus d'information.

Le permis de louer est entré en vigueur ce vendredi 15/09/2017. Pour tout renseignement, merci de contacter le service Urbanisme de la Ville de FOURMIES au 03.27.59.69.97.

Restriction de circulation et de stationnement, limitation de vitesse... (Cliquez ici pour consulter la page des arrêtés municipaux).

Participation citoyenne

Publiée le 11/4/2017
Partager
Devenez acteur de votre sûreté ! Ce dispositif consiste à sensibiliser les habitants en les associant à la protection de leur propre environnement.

Sous forme d’un réseau de solidarité de voisinage constitué d’une ou plusieurs chaînes de vigilance structurées autour d’habitants d’une même rue ou d’un même secteur, il doit permettre d’alerter la Gendarmerie Nationale de tout évènement suspect ou de fait de toute nature à troubler la sécurité des personnes et des biens dont ils seraient les témoins.

Les objectifs :

  • Transmettre plus rapidement les informations pertinentes aux forces de sécurité publique par le biais du référent citoyen
  • Intervention réactive et ciblée des forces de l'ordre en fonction des renseignements fournis
  • Dans le temps, établir un lien régulier entre les participants citoyens, les élus, et la Gendarmerie*

*C’est-à-dire faire des bilans de façon régulière pour améliorer le dispositif deux fois par an (octobre et mai).

L'implication du citoyen qui s'engage :

Le référent:

  • Basé sur le principe du volontariat, le citoyen identifié comme acteur potentiel dans cette opération aura une explication claire de son futur rôle
  • Signature d'une fiche individuelle précisant ses missions et ses limites
  • Il devra avoir une posture de vigilance accrue à l'égard des comportements suspects ou inhabituels aux abords de son habitat et de son environnement
  • Mais aussi un comportement préventif sur son lieu de vie tout en sensibilisant son entourage aux bonnes pratiques
  • Il devra acquérir le réflexe du signalement auprès de la Gendarmerie Nationale
  • De plus il pourra participer aux réflexions visant à améliorer la sûreté de son lieu de vie
Les limites de l’implication :
  • Respect des libertés individuelles
  • Interdiction absolue d'avoir une initiative personnelle visant à se substituer aux missions des forces de l'ordre

Elément clé de la participation citoyenne :

La chaîne d'alerte
  • Une remontée d'information doit être rapide et fiable
  • L’appelant doit s’identifier et communiquer son numéro de téléphone
  • Être clair et concis lors de la transmission de l’alerte

Pour finir :

Soyez vigilant, réagissez rapidement, votre aide est très précieuse alors n’hésitez pas !

N’oubliez pas, votre action est primordiale afin de pouvoir confondre les auteurs d’infraction.

Vous êtes le premier maillon de la chaîne criminalistique.

Si vous êtes intéressé remplissez le formulaire d’inscription (vous serez ensuite contacté par la Gendarmerie).