Présentation du crématorium | Ville de Fourmies
image site internet mairie de Fourmies
Le 6 mars 2018, le contrat de délégation de service public lié à la construction et la gestion du crématorium a été signé par M. Mickaël HIRAUX, Maire, et M. Didier Rolland, Directeur délégué de la Société d’OGF.
Le 6 mars 2018, le contrat de délégation de service public lié à la construction et la gestion du crématorium a été signé par M. Mickaël HIRAUX, Maire, et M. Didier Rolland, Directeur délégué de la Société d’OGF.
imageFourmies

Flash Info

Présentation du crématorium

Publiée le 20/3/2018
Partager
Le 6 mars 2018, le contrat de délégation de service public lié à la construction et la gestion du crématorium a été signé par M. Mickaël HIRAUX, Maire, et M. Didier Rolland, Directeur délégué de la Société d’OGF.

Petits rappels …. Le projet a été lancé après une étude de faisabilité favorable, réalisée en 2016, laquelle a mis en évidence un espace éloigné des crématoriums déjà présents et dont Fourmies se trouve au cœur. Puis, après une procédure de délégation de service public, c’est le Conseil municipal qui a retenu, lors de sa séance du 11 janvier 2018, de confier à la Société OGF le financement, la conception, la construction, l’entretien et l’exploitation du futur crématorium de Fourmies.

L’établissement se trouvera rue Théophile Legrand sur un terrain communal. Le site, avec ses aménagements annexes, occupera une superficie d’un peu plus de 6 100 m².

Même si parler d’un crématorium n’est pas un sujet réjouissant, c’est un très beau projet pour Fourmies, à plusieurs titres.

Un investissement privé conséquent

La Société OGF va investir 1 957 000 € sur le territoire de la Commune pour construire un équipement bâti sur 510 m² doté des équipements attendus, avec l’aménagement des espaces annexes dont un jardin du souvenir, un columbarium et un parking (40 places).

La création d’une activité sur le territoire

La nouvelle activité va entraîner la création de 2 emplois. Ce sera un minimum pour faire fonctionner le futur établissement.

Un nouveau service attendu par la population

Le taux de crémation augmente au fil du temps ; il va continuer à le faire graduellement dans les années qui viennent. Le taux de crémation attendue en France s’élèverait à 50% en 2040. Jusque maintenant, les familles doivent effectuer un trajet d’une quarantaine de minutes pour se rendre dans le crématorium le plus proche. Dans un peu plus de deux ans, tout cela sera fini.

Un beau projet architectural

Le projet est sobre avec l’utilisation de matériaux adaptés à la pérennité et à l’entretien. Il marie harmonieusement les matériaux traditionnels et modernes. Les locaux seront largement vitrés, tout en préservant l’intimité des familles. Le site bénéficiera d’une intégration paysagère de qualité.

Un projet « Troisième révolution industrielle »

Au niveau du bâtiment, il est prévu la récupération d’eau de pluie, l’utilisation d’isolants thermiques écologiques, le recours à l’éclairage led, ... Sur le parking seront implantées des bornes de recharges pour véhicules électriques. Au total, 193 000 € seront investis au titre de la T.R.I..

Un dossier rondement mené

Au vu des contraintes administratives, le projet suivi par Maxence SIMPERE, Adjoint au Maire, a vite abouti. Après une étude de faisabilité favorable réalisée en mai 2016, après les différentes étapes administratives liées à la procédure de délégation de service public, la Commune a réussi à retenir un investisseur en 20 mois.

Un projet qui ne coûtera rien à la collectivité

En dehors de la mise à disposition du terrain dont le coût sera compensé par une redevance annuelle versée par la Société OGF, la Ville de Fourmies ne fait aucun apport financier pour voir le projet se réaliser.

Un contrat passé pour une durée de 29 ans

La convention de délégation de service public passée avec la Société OGF, d’une durée de 29 ans, comprend 2 années liées aux délais de réalisation (démarches réglementaires, études préalables, enquête publiques, permis de construire, autorisations, construction) suivies de 27 années d’exploitation.

La date d’ouverture prévisionnelle du crématorium est attendue pour le 1er semestre 2020.