image site internet mairie de Fourmies
maprimerénov'
imageFourmies

Flash Info

Flash infoimageFourmies

Restriction de circulation et de stationnement, limitation de vitesse... (Cliquez ici pour consulter la page des arrêtés municipaux).

Le permis de louer est en vigueur. Pour tout renseignement, merci de contacter le service Urbanisme de la Ville de FOURMIES au 03.27.59.69.25.

MAPRIMERENOV’ : de nouvelles exigences pour les chaudières éligibles en 2021

Publiée le 15/1/2021
Le 17 novembre dernier, de nouvelles exigences ont été fixées pour les chaudières éligibles à MaPrimeRénov’. Pour les chaudières biomasse, les critères d’éligibilité ont notamment été revus à la hausse.

Le 17 novembre dernier, en raison de la disparition du CITE, de nouveaux critères d’éligibilité ont été établis. Ces nouvelles dispositions s’appliquent à partir du 1er janvier 2021. La majorité des dispositions demeure identique. Seuls les critères concernant les chaudières biomasse évoluent. Petit tour d’horizon des changements à prévoir.

Chaudières à gaz : 92% de rendement minimum

Concernant les chaudières gaz inférieure ou égale à 70 kW, l’arrêté reconduit le rendement saisonnier de chauffage, au sens ETAS de la Directive Européenne Ecoconception, de 92% au minimum. La plupart des chaudières à condensation sur le marché actuel répondent à ces exigences. Ce qui est loin d’être le cas des chaudières qui ne sont pas à condensation, dont le rendement peine à atteindre les 80%.

Pour les chaudières de puissance supérieure à 70 kW, le texte reconduit aussi les exigences précédentes à savoir une efficacité supérieure ou égale à 87% à 100% de la puissance nominale, et supérieure ou égale à 95,5% à 30% de la puissance nominale.  

Chaudières biomasse : une distinction en fonction du type d’alimentation

L’arrêté prévoit par contre une hausse des exigences pour les chaudières biomasse. Selon que la chaudière soit alimentée manuellement ou automatiquement, les niveaux d’exigence sont différents.
Pour les chaudières biomasses à alimentation manuelle, les valeurs d’émissions minimales exigées sont : inférieures ou égales à 600 mg/Nm3 pour le monoxyde de carbone, inférieures ou égales à 40 mg/Nm3 pour les particules fines, inférieures ou égales à 20 mg/Nm3 pour les composés organiques gazeux, et inférieures ou égales à 200 mg/Nm3 pour les oxydes d’azote.

Pour les chaudières à alimentation automatique, de puissance inférieure à 300 kW (les chaufferies de copropriétés sont concernées) et associées à un silo d’un volume minimal de 225 litres, l’arrêté exige une efficacité saisonnière supérieure ou égale à 77% si la chaudière a une puissance inférieure ou égale à 20 kW, ou supérieure ou égale à 78% pour les chaudières de puissance supérieure à 20 kW.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas de contacter les conseillers :

Par téléphone au 03. 27 .59. 69. 79 (option-3) ou par
formulaire.